Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 26-02-2019 21:06:35

sykoru
Inscrits PISE

Epilogue

Mélancolie,

Tu t’insinues dans nos esprits.
Ton sillage abrite le nid de nos rêveries
Elles glissent, imaginant d’improbables paradis,
Poudre d’espoir scintillante sur nos monotones vies.

Mélancolie, Tristesse et Solitude tu lies
Susurrant sans mots, ces cris et ces plaintes enfouies
Caresse emportant les chaînes de nos cœurs transis
Libres vont nos envies et notre instinct de survie.

Renaissance,

Vivre! Oui je veux vivre!
Vivre dans la joie ou dans la peine
Vivre et me nourrir de tes “je t’aime”
Vivre et boire dans tes éclats de rire
Vivre! Oui je veux vivre!
Vivre et respirer les rêves dans ton cœur
Vivre et marcher main dans la main
Vivre sans penser aux jours prochains
Vivre et se noyer de bonheur

Vivre! Oui je veux vivre!
Vivre les yeux dans les yeux
Vivre et partir tous les deux
Mourir les yeux dans les yeux
Vivre et mourir heureux
Vivre! Oui je veux vivre!

Je referme le livre, puisse le masculin guerrir de ses blessures et accueillir tout l’amour que le féminin a à lui offrir.

Vivement le basculement.
Confraternellement

Dernière modification par sykoru (26-02-2019 21:07:10)

Hors ligne

Pied de page des forums