Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 01-03-2019 10:53:21

Gob Da Khan
Inscrits PISE

Dans un autre château

Bonjour, bonsoir à tous.

Un autre écrit un peu polisson pour varier le frisson, le titre est une référence au 1er jeux de la série des Mario, où chaque fois que l'on arrive dans un château pour libérer la princesse Peach, on découvre un des habitants du royaume champignon, les Toad. Bonne lecture à tous, puissiez vous y vivre une belle aventure !



Dans un autre château.


Dans la vie j'ai deux sincère passion, l'art sous tout ces aspect, et aussi...
Les femmes, ah les femmes et tout leurs charmes, les éternelles gardiennes de ma flamme.
Que serais je sans vous âmes reine du doux, que ferions nous sans votre garde fou ?!
Qui calmerais nos yeux si haineux, sans votre beauté pour nous apaiser.
Que serais donc le parfum des fleurs, sans conscience d'votre bouquet enjôleur.
A quoi bon posséder l'audition, sans votre mielleuse berceuse de raison.
Que serais nos mains si ce n'est poings, sans votre divin toucher nourricier.
Que serais notre palais sans baiser, sans votre goût si fruité à croquer.
J'crois qu'la vie n'est féerie que d'un fait, la magie en vous qui nous rend fou.
Plus nombreuse qu'les sept merveilles du monde, j'en succombe chaque seconde  devant l'nombre.
Mes princesses pas vraiment en détresse, qui ne cesse de provoquer la liesse.
Mes muse qui passionne, m'amuse, m'assomme, me ferait sans ruse croquer la pomme.
Mes déesses au gestes lestes, d'esthètes, dont les formes m'affolent, me cambriolent.
Mes ingénues pleine de retenue, au visage d'ange inspirant le sage.
Mes reines sur la terre au air de mère, dont la prestance se fait tendre présence.
Je vous offrirais mes belles humeurs, il n'y a que vous pour me rendre meilleur.
Agiter ma torpeur de songeur, me laisser rêveur pour nos lendemain.
Épris de câlin, sans un chagrin, joueur pour votre simple bonheur.


J'rêve de Lolita sous mes draps.
D'amazones qui partage mon trône.
De nymphettes dansant en nuisette.
D'une Garçonne plus que mignonne.
J'rêve d'infirmières qui savent y faire.
D'une magicienne qui me tiennent.
D'une déesse apaisant mes maux.
D'une princesse dans un autre château.


De cette passion qui frise l'addiction, de mon appétit des égéries.
Et née une mission sans solution, la vision de cent complications.
Ma quête de chevalier sans conquête, errant, rêvant d'une compagne pleine de charme.
Un Graal sans un aspect arrêté, entre  joaillier et simplicité.
Mon rêve de super héros ado, sans peur sauf de blesser par erreur.
Être fan au service de la justice, vous sentir groupie sans tisser toile.
Ma pulsion charnel de Don Juan, ce besoin pressant de l'avoir elle.
De pouvoir jouir en votre compagnie, entre tendresse et bestial râle de sexe.
Ma folie Otaku, l'dit Mario, une casquette, une princesse, qu'on me laisse.
Sauver des châteaux pixelisés, manger champi au fil des niveaux.
Mon devoir de body guard, de barde, à la fois film d'action, comédie.
A jamais acteur de votre bonheur, le scénariste de candide script.
J'veux être le gentleman de ces dames, le fiston d'Venus et Cupidon.
Une rassurante étoile dans le soir, chaque jour sans rien attendre en retour.
Ivre du désir de vivre pour servir, au plaisir de vos rires et sourires.
Pour l'simple présent, l'humble félicité, de partager votre temps, vos cotés.
D'pouvoir vous épauler, réchauffer, être lueur d'espoir lorsque tout est noir.
Je veux vous aimez sans me cacher, j'veux être l'amant de vos sentiments.


J'rêve de Lolita sous mes draps.
D'amazones qui partage mon trône.
De nymphettes dansant en nuisette.
D'une Garçonne plus que mignonne.
J'rêve d'infirmières qui savent y faire.
D'une magicienne qui me tiennent.
D'une déesse apaisant mes maux.
D'une princesse dans un autre château.


Mes éternelles demoiselle j'vous aime, j'vous aime au point de n'espérez qu'le rien.
J'veux être bijoux sur vos atouts fou, parer votre cou de précieux cailloux.
N'être qu'un ornement vous réjouissant, qu'vous soyez les orfèvres de vos rêves.
J'veux être l'abri d'votre anatomie, le voile sensuel sur votre magie.
N'être qu'une pièce de tissu, l'autre face nu, qu'votre passion tricote sa collection.
J'veux être parfum du soir au matin, enchanté votre fragrance d'une douce transe.
N'être qu'une subtile odeur de bonheur, qu'le bouquet d'florilège soit d'votre fait.
J'veux être fard retenu, devenu art, un discret trait pour les sublimer.
N'être que la couleur de vos humeurs, qu'les artifices à votre services.
Je veux être votre sucrerie, l'interdit, faire saliver d'envie l'appétit.
N'être qu'un festin qui n'connais de fin, le menu d'vos lubies en folie.
J'veux être votre fleur, une rose sans épine, une offrande divine sans une dîme.
N'être que pollen rêvant d'être miel, qu'vous soyez les abeilles qui butinent.
J'veux être votre soleil brillant dans l'ciel, un astre bienveillant qui ne se glace.
N'être qu'un rayon sur vos émotions, qu'vos cœur soit libre de vivre la passion.
J'veux être votre lune sous le crépuscule, une diurne présence même dans l'silence.
N'être qu'une lueur apaisant terreur, qu'vos esprit voit au creux de la nuit.
Belle de jour, belle de nuit, je vous aime, vous êtes tellement plus, j'y vois venus.



Soyez 108 fois bénis, que la gratitude et la compassion vous accompagnent, je nous aime.

Nicolas.


Gratitude, Compassion. Je sers l'Absolu et c'est ma joie. Ôm.
Gratitude, Compassion. Je sers l'Absolu et c'est ma voie. Ôm.

Hors ligne

#2 01-03-2019 11:41:47

OSKAR
Inscrits PISE

Re : Dans un autre château

Nicolas , Nicolas , Nicolas !!!!! Waouh…

J’en reviens pas , vous êtes trop génial … c’est Absolument MAGNIFIQUE !
TOUT  ce que j’aimerais  savoir   leurs  dire   dans ma grande  incapacité à   l’exprimer de manière aussi admirable  , est là dans ce bijoux que vous nous partagé . ..
Comme j’aimerais pouvoir leurs en offrir d’aussi  Brillants et envoûtants   ….Ah la Femme …. La Perle de la création ….
Et dire qu’on entre dans un monde  qui sera entièrement  couronné et sublimé   par le Féminin…   My God....

C’est trop beau Nicolas.
Merci Merci Merci

See You in the next world.

Pascal.

Hors ligne

#3 01-03-2019 12:01:44

OSKAR
Inscrits PISE

Re : Dans un autre château

A Toutes les femmes Belle journée....
https://www.youtube.com/watch?v=W9eJZcK9YEQ

Hors ligne

#4 01-03-2019 17:15:24

Gob Da Khan
Inscrits PISE

Re : Dans un autre château

Bonjour, bonsoir à tous.

Gratitude pour votre retour Pascal, je suis ravi que cette poésie puisse exprimer ce que vous ressentez pour le divin féminin. Mes rapport furent parfois rude avec ces dernières, probablement du fait que je suis un homme très polarisé du coté féminin (Nicolas vient de Nicole qui représente la mère selon l'origine des prénoms de Luc Bigé, et mon nom de famille signifie materner), mais je ne serais rien sans leurs douceur printanière, hommage particulier à ma mère sur le sujet.

Soyez 108 fois bénis, que la gratitude et la compassion vous accompagnent, je nous aime.

Nicolas.


Gratitude, Compassion. Je sers l'Absolu et c'est ma joie. Ôm.
Gratitude, Compassion. Je sers l'Absolu et c'est ma voie. Ôm.

Hors ligne

Pied de page des forums