Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#26 29-03-2019 23:29:02

Lam Sprinck
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Merci Phka pour votre réponse.

Les dés étaient pipés dès le début donc pour les chrétiens, puisque c'est l'évangéliste Jean qui a donné sa version du Christ et la définition de l'Agneau de Dieu le premier. Je me souviens d'un post d'Eleazar sur les débuts de l'ère chrétienne à ce propos.

Partant de ce constat, quelle place donnez vous à la violence : à n'utiliser que contre l'ennemi ?



Merci pour tout.

Hors ligne

#27 30-03-2019 10:30:15

Mahaujas
Modérateurs

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Bonjour Lam Sprinck.

On n'utilise jamais la violence, seulement la Force au service de la justesse, c'est très différent, laissez la violence à l'Ennemi il s'en délecte.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#28 30-03-2019 11:43:06

Lam Sprinck
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Bonjour Mahaujas,

Merci pour vos précisions. J'ai besoin de vos lumières !

Dans la lutte menée contre l'ennemi par les Tvish, qui sont martiales, comment font elles pour n'utiliser que la force dans la justesse ? Est-ce proche de l'Aikido, par exemple, qui comme art martial, laisse à la personne le soin de dévier l'ennemi en utilisant la force de l'ennemi elle-même et le faire s'anéantir lui-même ?

Meilleures salutations

Hors ligne

#29 30-03-2019 12:00:07

Mahaujas
Modérateurs

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Bonjour Lam Sprinck

Dans le combat dont vous parlez, il n'est fait appel à aucune émotion qui est quand même à la base de la violence, le combat se résume à faire l'usage de la Force nécessaire pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait, jamais quelque chose n'est fait pour une quelconque satisfaction personnelle.
Pour résumer "ce n'est pas main qui frappe, mais celle de l'Absolu à travers moi".

OM OM OM en Unité.

Mahaujas


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#30 30-03-2019 12:04:21

Lam Sprinck
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Merci Mahaujas.

Hors ligne

#31 30-03-2019 12:05:11

Psysop
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Lam Sprinck a écrit :

Dans la lutte menée contre l'ennemi par les Tvish, qui sont martiales, comment font elles pour n'utiliser que la force dans la justesse ? Est-ce proche de l'Aikido, par exemple, qui comme art martial, laisse à la personne le soin de dévier l'ennemi en utilisant la force de l'ennemi elle-même et le faire s'anéantir lui-même ?

Salutation,

Je ne répond pas à la place des Tvish, mais étant initié à l'art du combat je peux dire que la limite entre utiliser la force et utiliser la violence se situe au niveau de l'intention et du positionnement intérieur. Devoir mettre un coup de poing avec sérénité comme ultime recours nécessaire pour calmer un excité n'est pas du tout la même chose que de "mater" le même excité et continuer de le frapper à terre pour bien lui faire comprendre qu'il ne doit plus bouger sinon il s'en reprend une. C'est le même genre de limite que faire une clé de bras pour l'immobiliser sous notre contrôle ou de directement casser le bras pour le mettre hors de combat sans avoir besoin de contrôle.
Je vais en revenir à Star wars mais c'est la subtile différence entre utiliser le côté lumineux ou le côté obscur de la Force.


Correctif : Mahaujas m'a devancé pendant mon écriture tongue.

Dernière modification par Psysop (30-03-2019 12:07:30)

Hors ligne

#32 30-03-2019 18:00:16

MY TELEMAQUE
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Re-Bonjour,

Chères Tvish , concernant les animaux domestiques qui vont se trouver tout seul dans une habitation , je suppose qu'une organisation est prévue à ce sujet?
Bien à vous,
Dans l'Amour-Force et l'Unité,
Hélène

Hors ligne

#33 30-03-2019 19:48:20

P-kha
Co-rédactrice

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Nous ne pouvons pas répondre à tous les cas de figure possiblement envisageables. Faîtes confiance au Plan. C'est tout.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#34 30-03-2019 20:46:44

Niels
Inscrits PISE

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Bonsoir,

Psysop a écrit :

C'est le même genre de limite que faire une clé de bras pour l'immobiliser sous notre contrôle ou de directement casser le bras pour le mettre hors de combat sans avoir besoin de contrôle.

Je ne suis pas totalement d'accord avec vous. Enfin je pense que surtout très situationnel tout ça. On emploiera pas la même dose de force pour maîtriser une personne très forte que pour maîtriser une personne plus faible. Je doute que l'on puisse maîtriser une personne en transe berserk avec une simple clé de bras. 54% de l'Humanité va disparaître durant le basculement, c'est un recours à la force qui paraît extrême mais qui est nécessaire. Il me semble aussi avoir lu dans un article du journal de l'OCTP que toute personne cherchant délibérément à faire du mal à une licorne se verra immédiatement privée de son incarnation, encore un exemple de recours à la force qui paraît extrême, mais nécessaire.
Je pense que ce n'est pas tant l'acte en lui-même qui compte mais vraiment l'état intérieur et les émotions générées, l'extérieur n'étant finalement que le résultat de ce qui se passe à l'intérieur.

Mais peut-être est-ce aussi ce que vous vouliez dire, mais simplement avec un point de vue légèrement différent ?

Bien à vous,

OM


Pour ceux qui se battent, la vie a une saveur que ceux qui se protègent ne goûteront jamais !

Hors ligne

#35 31-03-2019 02:10:36

P-kha
Co-rédactrice

Re : "disparition" de 54% de l'Humanité

Bonjour à tous,

Il y a force musculaire, et il y a aussi Amour-Force. Avec le même mot présent dans les deux expressions, quel en est le dénominateur commun? Il existe assurément, mais où réellement?
Méditez sur le symbole... de la Force!

force.gif


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

Pied de page des forums