Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 15-12-2018 04:29:28

fourmi ailée
Inscrits

Le pire est-il déjà passé ?

Amis Noctanbuliens, noctanbuliennes veillant(e)s, futurs réveillé(e)s et surtout éveillé(e)s (@nos très chères Ardentes...)

Je voudrais livrer à votre sagacité une réminiscence pendante de l'extrait suivant, qui sorti de son contexte, a fait écho en moi eu égard au point où nous en sommes dans notre quotidien concret, à la conjecture toujours plus morose, ceci en corrélation avec l'ultime sursaut communicationnel galvanisant de l'Archimagistère :

• « À mesure que vous approchez de la vérité, votre solitude augmente […] Vous aimeriez retourner en arrière, dans les brumes de l’inconnaissance ; mais au fond vous savez qu’il est déjà trop tard.
Continuez. N’ayez pas peur. Le pire est déjà passé. Bien sûr, la vie vous déchirera encore ; mais, de votre côté, vous n’avez plus tellement à faire avec elle. Souvenez-vous-en : fondamentalement, vous êtes déjà mort. Vous êtes maintenant en tête-à-tête avec l’éternité. » Michel Houellebecq, livre Rester vivant (1991)

Outre le fait qu'il y a matière à cogiter sur ces phrases séquencées, ce qui n'est pas mon but, ce qui m'amène à vous c'est : "Le pire est déjà passé".

Alors question :

. Que faut-il entre par "le pire" aujourd'hui ?
. Est-ce que le pire a déjà eu lieu, en l'occurrence en 2015* ?
. Et si ce n'est pas le cas, est-ce alors le basculement lui-même et/ou la voie ultèrieure menant au redressement, jusqu'à atteindre une consolidation (soit le non retour en arrière) ?

(*) si j'ai bien compris, date marquant le K.O de l'Ennemi qui n'en a pas encore conscience, ne sachant "ou quoi ou qu'est-ce" qui le défait, ni même qu'il a à faire à l'Absolu, excusez du peu !

Quoi qu'il en soit, et plus généralement, j'espère que vous comprenez le sens de mon propos et qu'il vous inspirera.

● "Il faut tenir", "tenez bon", "préparez-vous" Eléazar

Merci infiniment à la collectivité des esprits émulés de l'Âge de Diamant.

à la bonne heure ! (c'est la cas de le dire !) -;)

Hors ligne

#2 15-12-2018 16:17:01

P-kha
Co-rédactrice

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour fourmi ailée,

Je pense que le "pire" dont parle l'auteur est tout ce qu'il a fallu traverser afin de parvenir jusqu'à cet instant où le retour en arrière est soit impossible, soit si mal aisé que le refuge dans une pharmacopée anesthésiant une grande part de la conscience justement, est un grand classique.

Il y a des sortes de "pire" pour bien des gens différents. Chacun a le sien. Reste à chercher quel est le vôtre. L'Ennemi n'a pas traversé le pire, à mon avis du moins. Il ne le fera sans doute jamais car jusqu'à l'extinction de sa conscience il sera sûr et certain de l'intervention providentiel de son "dieu", et une fois disparu, il ne sera plus en mesure de conscientiser son échec. Mais peu importe.

Au niveau mondial je pense que le pire est passé dans la mesure où l'époque du risque du refus collectif de l'évolution aurait pu barrer la route au retour de l'Absolu et faire de ce monde un énième monde mort de plus. Maintenant, quelle que soient les étapes à franchir, on peut dire que la partie est gagnée. Mais pour ça, il faut la jouer. Il faudra éternellement la jouer pour qu'elle reste en votre faveur à jamais.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#3 05-01-2019 19:05:28

sykoru
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonsoir,

Je me demandais pourquoi l’idée de fraternité, de bienveillance, de solidarité et de compassion n’a pas fait suffisamment de chemin dans la conscience collective pour permettre le basculement. Ceux sont des notions qui sont présentes depuis plusieurs siècles. Alors pourquoi n’ont elles pas «prises « comme a pu prendre l’idee de la nécessité d’une voiture pour se déplacer ou la nécessité de posséder un I phone pour communiquer. Ces deux dernières inventions ont bouleversé les modes de vie des humains en tant que collectif en quelques décennies seulement. Combien avons nous sacrifier en ressources naturelles et combien d’efforts avons nous déployer pour permettre leur développement : arbre coupés pour faire tjs plus de routes, mines creusées pour extraire le lithium, centrale nucléaire et compagnie.. Alors que produire sainement, recycler nos déchets et utiliser le juste nécessaire ne demande pas tant de destruction et d’effort que ça.
Après la 2nd guerre nous avions réussi à mettre en place la sécurité sociale et les congés payés, que c’est il passé pour que nous nous arrêtions là?

Hors ligne

#4 05-01-2019 19:40:41

Mahaujas
Modérateurs

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour Sykoru.

Il y a un monde  de différence entre mentaliser un concept et le conscientiser, entre l'observer et le faire vivre en soi, et le mental est le terrain de prédilection de l'Ennemi, il ne pouvait permettre que de telles idées prennent comme vous dites.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#5 05-01-2019 20:25:34

Tattvena
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonsoir Sykoru,

C'est une "bonne chose" la sécurité sociale et les congés payés. Mais nous pourrions supposer que la sécurité sociale est une invention aussi de l'Ennemi ainsi que les congés payés.

Nous devrions pouvoir choisir d'être en congés où non.

Pour la sécurité sociale, si et je dis bien si, certaines thérapeutiques étaient libérées où connus  et reconnus nous n'en aurions plus besoin tout simplement de la sécurité sociale car le monde serait en pleine santé, de même pour tous les règnes de la nature.



OM OM OM
Tattvena


Tu auras à  coeur de cultiver le sens du sur-effort, et de le déployer en toute occasion car cette énergie représente le moteur de ton propre progrès, et par lui, ta contribution réelle à celui du monde.
"Article 44 du Code de la Noblesse Orthodole"

Hors ligne

#6 05-01-2019 23:42:48

sykoru
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonsoir Tattvena et Mahaujas,

Merci de vos réponses. Je comprends vos avis. Ce que je voulais dire au sujet des congés payés et de la sécurité sociale c’est qu’un élan collectif et coordonné à permis leur concrétisation. Et que le même élan appliqué pourrait s’exercé dans tous les domaines puisque nous en sommes capables.
Après il est vrai que ces 2 avancés sociales ont peut être été fomenter par l’Ennemi sur le principe : pour consommer ils leur faut du temps libre et de l’argent / pour que nous vendions nos médicaments il faut qu’ils soient abordables, mais quand bien même l’idee était pervertie à l’origine, l’Ennemi a pris un risque car nous étions libre d’adhérer à sa vision. Il est tout à fait possible d’utiliser son temps libre à vivre et non à consommer et la gratuité des soins n’implique pas de devenir les jouets de docteurs corrompus qui ont été d’accord pour mettre en place
la mammographie remboursée afin de dépister le cancer du seins qui a abouti à la mort de plusieurs femme qui ne serait pas morte d’un cancer si elle n’avait pas fait de chimiothérapie, une étude a été publiée et n’a pas été trop diffusée, enfin assez pour que je la lise.
J’ai une responsabilité individuelle dans chaque choix que je fais qu’importe les circonstances extérieures et nous avons une force collective d’une immense puissance lorsqu’elle tend vers le même but (les cathédrales indépendamment de leur symbole religieux et autres bâtiments construits dans les endroits les plus inaccessibles  en sont un témoignage).

Bien à vous et merci encore de vos réponses...

Hors ligne

#7 06-01-2019 00:06:56

P-kha
Co-rédactrice

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour sykoru,

C'est là qu'est l'erreur de votre observation et de la logique qui en découle: JAMAIS vous n'avez été libres de quoi que ce soit. Tout le monde crie au droit à la liberté, mais l'inconscient collectif craint la liberté plus que tout. Ce que l'être Humain d'aujourd'hui réclame, dans sa grande majorité encore parmi les plus ignorants de ce monde, ce sont de meilleures conditions d'illusion pour leur faire croire plus efficacement qu'ils sont libres. Les gens se sentent spoliés par leurs maîtres car ils leur ont vendu leur âme pour recevoir en échange des conditions de confort dans lesquels ils pourraient se sentir parfaitement libres et pouvoir y croire sincèrement. Mais voilà, l'Ennemi a pour stratégie de faire s'effondrer ce monde-là, et là les gens ne sont plus d'accord. Bien sûr, depuis tous les travaux menés de manière à faire s'effondrer les forteresses d'illusions érigées par l'Ennemi, les gens commencent à voir et à comprendre. Mais nul ne sait pour autant ce qu'implique la vraie liberté, et inconsciemment, chacun la craint encore. En effet, quelqu'un de libre est quelqu'un qui fait ses propres choix sans avoir d'incitateurs ou de système d'incitation le poussant à faire le choix que le système lui dicte. Lorsqu'on est vraiment libre, il ne s'agit plus de conseiller tout le monde sans savoir de quoi il en retourne, et quand il s'agit de soi, se tourner vers autrui pour que quelqu'un d'autre prenne la décision à sa place. Nous l'avons tant et tant vu faire. Quelqu'un de libre fait ses choix seul et en assume pleinement et seul toute l'entière responsabilité. Il ne reste aucune trace de mémoire en ce monde où quiconque ait jamais vécu ainsi libre. Personne! LA liberté est quelque chose de totalement, entièrement, radicalement nouveau, et il faudra à tout un chacun le courage nécessaire pour apprendre à vivre ainsi et maîtriser sa propre liberté et les conditions de sa mise à exécution.

L'Humanité est allée exactement là où l'Ennemi voulait qu'elle aille, par les chemins qu'il aura choisis pour elle. Rarissimes furent les événements dus au hasard. L'histoire de l'Humanité a toujours été préalablement scénarisée par l'Ennemi pour qu'elle se déroule exactement comme elle s'est déroulée, et l'a enseignée de manière faussée à tous dans les écoles et les universités. Les seuls a réellement avoir eu le pouvoir de se rendre libres, sans même forcément comprendre à quel point ils ne l'étaient pas au départ, ont été tués. Tous, sans exception, et les premiers d'entre eux, en premières lignes, ont été les incarnations épisodiques de l'Absolu.

Vous auriez voulu, tous, de toutes vos forces, faire autrement que ce qui a été fait, vous ne l'auriez pas pu. Il était déjà trop tard il y a trois millions d'années. Vous n'aviez AUCUNE chance. Et nous, nous en avions à peine plus de parvenir au stade où nous en sommes, nous permettant de damer le pion à vos prédateurs, qui sont aussi les nôtres mine de rien. Ils le sont de tout ce qui vit et est conscient en dehors de leurs propres consciences.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#8 06-01-2019 00:18:27

Spock
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour P-kha,

la vraie liberté ne serais-t-elle pas lorsque nous seront passé de l'autre coté (mort) et que la seule force (énergie) de notre pensée créera un monde a notre image (de pensée) ???

D’où le fait de garder ses pensées pures ...


Amour et compassion


« La connaissance est la seule chose qui s'accroit lorsqu'on la partage. »
« Il est du devoir de celui qui sait de tendre la main à celui qui apprend »
« Personne ne grandit en rabaissant les autres »

Hors ligne

#9 06-01-2019 14:06:48

sykoru
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour P-kha,

Votre réponse m’a fait l’effet d’une claque, passée le moment de surprise et de tristesse, je reste un peu sonnée.

Si l’Ennemi détruit absolument tout ce qui vit, peut il dans sa pulsion destructrice se detruire lui même ?
Et la fin du vivant sous toutes les formes est elle possible? Je croyais que l’Ennemi avait son champs d’application dans la matière seulement et pas dans les sphères supérieures de la Création. En fait je ne sais plus ce que je crois, je suis bouleversée d’apprendre que nous n’avons aucune liberté et que nous n’en n’avons jamais eu. Cela remet en cause l’existence de la notion du libre arbitre que chaque homme possederait lors de son incarnation dans la matière, et le but même de l’incarnation.
L’Ennemi pourrait il détruire la totalité de la création ? et y survivre? Dans les autres mondes les consciences sont elles aussi infectées par cet Ennemi nébuleux, le règne animal n’a pas l’air d’etre impacté par lui.
Est ce qu’il affecte que les humains? Sacrifier une humanité paraît ne pas être envisageable mais si cela permettait à la Vie des autres règnes de perdurer, l’Absolu se mettrait lui même une limite puisque le passage dans le règne humain de sa conscience engendre tant de souffrance.

Hors ligne

#10 06-01-2019 14:31:03

antares2162
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour P-Kha et tous !

P-Kha, ce que vous dites de la liberté ou plutôt de son illusoire existence, j'ai l'impression confuse d'en être "conscient" depuis toujours.
Et aujourd'hui encore, face et en rapport avec ce qui se passe en France, et malgré le vent d'espoir créé par le mouvement des Gilets Jaunes pour ses participants, il fallait écouter l'interview de Jacques Attali sur Europe 1 le lendemain du nouvel an... On prend bien conscience dès lors que tout est prévu par l'Ennemi (duquel J. Attali se fait le porte parole) depuis la nuit des temps, nous manipulant même pour nous faire croire que nous disposons de nous-mêmes, alors qu'"il" (l'Ennemi) a 50 coups d'avance... Cependant, le DRH de la politique française, comme tout représentant bien servile de l'Ennemi, n'a pas encore (?) conscience que la partie est perdue par son maître, usant de l'orgueil et de la suffisance de ceux qui font et défont le Monde.
Bref, j'ai beaucoup aimé la lucidité de Christophe Cros Houplon sur la lecture de la stratégie de l'Ennemi (qu'il nomme "les Rotchild") amputée, néanmoins de la connaissance que le jeu de l'Ennemi est perdu.

https://youtu.be/2-0LsF5_1HE

En Unité


"l'ignorance mène au péril, la connaissance protège"

Hors ligne

#11 06-01-2019 17:06:20

P-kha
Co-rédactrice

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour à vous tous,

Spock, la vraie liberté peut mieux se trouver en effet entre deux incarnations, mais l'âme non-incarnée est tout de même sujette à ce qui fait ce qu'elle est. S'il lui reste des obsessions par exemple, des peurs, des mauvaises habitudes, elle les aura emportées avec elle "de l'autre côté" comme vous dites, et y sera invariablement soumise, du moins jusqu'à ce qu'elle ait appris à s'en guérir. Je suppose que la seule vraie, pleine et entière liberté, est celle qu'on appelle pour cette raison je suppose, la "libération (spirituelle)", la Réalisation, et plus encore, la Réintégration de l'âme dans la Conscience du TOUT. Mais ceci n'est vrai que depuis quelques années. Avant, l'âme était autant enchaînée sur les plans subtils que sur le plan physique. Elle y incarnait ses chaînes avec elle et les reprenait avec elle au départ de l'incarnation une fois sa dernière heure venue. L'Ennemi n'était pas présent QUE sur le plan physique. Il en a fait son fief, soit, mais son influence était quasiment omniprésente, même si à différents degrés, même si parfois ténue, elle s'y trouvait malgré tout.

sykoru, il ne faut surtout pas être triste. Mais la vérité ne fait pas souvent plaisir à voir, d'où la préférence de beaucoup pour l'illusion. Mais si nous sommes là, c'est parce que les choses se dénouent. En revanche il faudra vraiment ne jamais oublier d'où vous venez et de quel enfer vous sortez, afin de rester vigilants et conscients des risques, simplement à entretenir une pensée déviante! L'Ennemi est une manifestation de ce que nous appelons "l'anti-dieu". Lui a disparu, mais l'Ennemi reste, d'où la nécessité impérative de s'en débarrasser aussi pour venir à bout du principe-même de la déviance consciente d'elle-même et travaillant sans relâche à l'universalisation, la globalisation absolue de la déviance en tant qu'axe fondamental de l'existence. Le plan visait la mise en esclavage totale du Vivant cosmo-universel, et finalement de tout dévorer. Je suppose qu'à l'extrême limite de cette logique, le dévoreur aurait fini par être détruit par la pulsion de se dévorer lui-même s'il n'avait plus rien eu à se mettre sous la dent, même s'il est peu probable que ça aurait pu se présenter de cette manière. C'est théorique bien sûr, et tant de choses entrent en jeu qu'il est impossible de tout entrevoir, et tant qu'à faire, mieux vaut-il se tourner vers ce qui vient plutôt que ce à quoi nous avons tous échappé. La Terre est le monde de tous les enjeux, et bien plus encore que ce que vous pourriez imaginer. Elle est la planète la plus infectée de toutes. Elles est la lanterne rouge de la Création entière, mais l'Ennemi est partout, absolument partout, du moins il l'était avant que nous prenions le contrôle. Cette histoire sera racontée. Vous aurez l'occasion de la connaître à peu près exhaustivement, même si personne, à mon avis, ne saura jamais à quel point on est passé à un cheveux de la catastrophe la plus absolue qui puisse être imaginée. Mais tant mieux, car vaincre ici, du coup, c'est vaincre partout ailleurs. "Rothschild" n'est qu'un nom parmi d'autres. Il en a et en eu beaucoup, beaucoup d'autres partout. Dans votre réaction, vous dites ceci:

Cela remet en cause l’existence de la notion du libre arbitre que chaque homme possederait lors de son incarnation dans la matière, et le but même de l’incarnation.

Alors là, vous avez absolument raison! C'est EXACTEMENT ça. Voilà le but de l'Ennemi. On y revient. Tout, absolument tout a été faussé, sali, perverti, corrompu. Pouvez-vous imaginer l'ampleur du désastre que ça représente quand je dis TOUT?
Il ne restera RIEN de l'ancien monde, hormis son avancée technologique pour ne pas repartir de l'âge de pierre, encore une fois de plus! Mais en termes de conception de civilisation, de pensées, de philosophie, de compréhension, de logique, de loi, de règle, de moral, et de tout ce que vous pourriez ajouter à ça pour décrire des éléments déterminants ou non d'une civilisation planétaire, il ne restera RIEN. Tout doit être repensé et modifié, actualisé, re-conceptualisé, purifié...

Vous demandez si seul l'être Humain est affecté. Malheureusement non. Il faudrait écrire un livre sur la question pour tout aborder, au moins un. Mais disons que l'Ennemi avait réussi depuis extrêmement longtemps à faire en sorte que la naissance-même des âmes, dans le monde minéral, soit irréversiblement contaminée à son profit. Toutes n'ont pas été touchées fort heureusement, sinon à ce jour tout serait fini avant d'avoir commencé et tout espoir serait définitivement perdu. Mais certaines l'ont été, et elles ont malgré elles porté avec elles, en elles, ce germe de perversion irréversible au travers des règnes de la nature traversés jusqu'à leur arrivé dans la sphère la plus évoluée de ces règnes, celle de la nature Humaine. Donc tous les règnes précédant ont partiellement été touchés, autant les animaux, que les végétaux que les minéraux. Tout ça a été repris en main heureusement, depuis de nombreuses années maintenant. Nous en sommes aujourd'hui à la phase absolument finale quant à l'enraiement de la corruption de l'ancienne Création. Mais une fois dans la nouvelle, qui commencera avec le basculement ici, se répercutant sur tous les mondes ensuite, imaginez l'ampleur du travail de rectification, de reconstruction, de désinfection qui va devoir être entrepris, ne serait-ci qu'ici, sur cette seule planète.

Soyez certaine que l'Absolu en a bavé de toutes couleurs quand certaines Humanités, voire certains êtres Humains dans chacune d'elles, se doraient au soleil pâle de l'illusion. Il et Elle (l'Absolu) en ont bavé pour essayer, contre toute attente logique, de rassembler le plus d'éléments possibles de manière à être en capacité, un jour, de récupérer le coup... pour vous TOUS. Nous sommes bien loin du "Dieu" des religions monothéistes, et de son vieillard coincé quelque part dans un recoin de nuage. Ca, c'est de la pure mythologie. La réalité est bien plus vaste. Elle est immense, et elle est absolument fascinante. Mais je le redis, nous sommes définitivement sortis de l'ornière, quand bien même le basculement n'a-t-il pas encore eu lieu, car il n'est désormais plus possible qu'il n'ait pas lieu, quoi qu'il arrive. Mais plus de pensées seront orientées de manière juste (sans haine, sans désir de vengeance, sans remords, sans culpabilité, sans regrets, sans avidité etc.), plus vite la synchronicité apparaîtra. Les choses s'accélèrent à ce niveau, nous sommes entrés depuis un moment dans l'entonnoir, et une fois dedans, on ne peut plus en sortir par le haut. La seule sortie possible à présent est par le bas: ledit basculement.

antares2162, je n'ai pas grand chose à vous répondre, si ce n'est que vous avez absolument raison.

Ceux qui sauront ce que la Vie a évité de justesse, ceux qui en auront l'intuition ou le comprendront le mieux, seront ceux aussi qui seront les mieux à même de reconstruite ce monde, car ils comprendront aussi à quel point cette chance qui leur est donnée, à tous, est à la fois unique et précieuse. Ca c'est mon impression propre mais je sais qu'elle est communément partagée par la majorité de nos forces: si on devait retomber dans un monde comme celui duquel nous sommes en train de sortir, ce sera sans le moindre doute la dernière fois, car nous ne pourrions jamais plus trouver d'autre voies de sortie, et l'Ennemi, quelque forme qu'il prenne, aurait alors appris à s'adapter à nos stratégies. Si les Humanités tombent à nouveau, elles ne s'en relèveront plus et ce sera la fin (il s'agit déjà de la deuxième fois au cours de l'Histoire des Temps). Ce devoir absolu de combat perpétuel contre la déviance et un impératif tout aussi absolu dont la Vie au sens le plus large du terme dépend entièrement, et dépendra encore dans ces conditions durant des dizaines de millénaires.
La notion "d'Ennemi" est un principe autogénéré par la Création elle-même qui est le système complexe le plus vaste qui existe. Il relèvera toujours désormais de la co-responsabilité pleine et entière de TOUS de faire en sorte que ce système auquel chacun appartient, soit correctement géré, ce qui, en tout premier lieu, implique un positionnement radical de droiture intérieure, de noblesse d'âme, d'esprit et de coeur, assortie d'une surveillance constante des pensées et des pulsions émotionnelles. Ca sera rendu beaucoup plus aisé dès après le basculement, mais ça restera toujours un impératif. C'est pourquoi crier à l'injustice de la part d'un sataniste ou d'un pédophile qui estime, de par son libre-arbitre, avoir le droit de faire ce qui lui plaît, représente une menace à la gravité impossible à imaginer, là où la notion-même du libre-arbitre, comme tout le reste, a été pervertie par l'Ennemi, laquelle a donc dû être clairement redéfinie. C'est en sentinelle implacable contre tout risque de nouvelles ou anciennes déviances, que s'imposera le Couple Sacré, justifiant jusqu'à sa présence perpétuelle au sein du monde des Hommes. Scander "ni dieu ni maître" nous le comprenons de la part de ceux qui, sincèrement, réclame leur droit à la liberté. Mais voyez ce que l'Ennemi en a fait de cette liberté. Il en fait son atout majeur. Imaginez des enfants de cinq ans crier "ni parents ni professeurs" au milieu des pédophiles. Vous aurez une image de la situation replacée dans un contexte sans doute plus clair à vos esprits.

J'en ai beaucoup dit cette fois. Tout ça est à méditer. Votre réalité future, personnelles, en dépend quelque part.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#12 06-01-2019 17:24:05

Alexandre
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour,

''Si les Humanités tombent à nouveau, elles ne s'en relèveront plus et ce sera la fin (il s'agit déjà de la deuxième fois au cours de l'Histoire des Temps).''

Bon je me doute que ça sera compliqué de mentaliser et d'expliquer un tel phénomène, mais comment ''on'' est reparti de ''rien''? Par ailleurs, je vois mal l'utilité du concept du temps pour un début et une fin à l'Histoire des Temps. Je suppose qu'en ''rien'' l'Absolu se trouve toujours.

Votre réponse exhaustive est déjà plus que pertinente et utile pour la compréhension de chacun, SVP veuillez ignorer ma question si elle est trop complexe à répondre par des mots ou cela demanderait trop de temps.

Alexandre

Hors ligne

#13 06-01-2019 19:41:40

P-kha
Co-rédactrice

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Bonjour Alexandre,

Il ne s'agit pas d'un "rien" dans ce sens là. Disons simplement que ça fait deux fois que le "mal" était à deux doigts de gagner entièrement la mise, et qu'il n'y aura pas de troisième fois de laquelle nous pourrions sortir vainqueurs. Nous sommes donc contraints et forcés de rester sur le rail. Ceci dit, c'est bien la toute première fois qu'un tel déploiement de forces a lieu du côté de "la lumière" (permettez-moi le cliché, il a l'intérêt d'être immédiatement parlant). L'ensemble des réformes de la cosmogonie globale est gigantesque et les contre-mesures visant à prémunir le Tout d'une possible ré-émergence de l'Ennemi dans le cadre d'une compréhension infiniment plus vaste qu'elle l'a jamais été, sont absolument exceptionnelles. Tout devrait donc bien se passer. Le risque majeur est cependant toujours le temps. L'année prochaine, il n'y a aucune chance qu'il pointe à nouveau son nez. Mais qu'en sera-t-il dans un milliard de millénaires?! Malheureusement, l'Ennemi (le principe, l'anti-dieu, pas l'ensemble des individus) est d'une patience redoutable, inimaginable!


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#14 06-01-2019 20:13:39

Alexandre
Inscrits PISE

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Re-bonjour à vous,

C'est vraiment plus que plus que fascinant. Dans la mesure de ma capacité de compréhension, je comprends un peu mieux ce dont il est question ici. J'aime aussi le petit détail que vous laissez sous-entendre quant à l'échéance maximale du basculement, je pense que dans le scénario du plus tard possible, on est quand même relativement TRÈS proche ( peut-être même plus assurément que les estimations d'il y a quelques mois), ce qui me donne un sourire au visage ( et dans le cas contraire, je ne perdrais pas ce sourire intérieur!).

C'est tout à fait logique et correspond à la règle universelle que '' rien n'est jamais acquis'' et que tout est en mouvement constant, l'évolution de l'Absolu et de l'Univers y sont aussi soumis ( c'est mon opinion de la chose, en tout cas). L'enjeu ici et le rôle que les âmes qui fréquentent ce forum n'est donc pas à prendre à la légère et même le basculement fait et opéré par vos forces, il restera toujours et encore des efforts à consacrés de la part de chacun.

Hors ligne

#15 07-01-2019 01:10:19

P-kha
Co-rédactrice

Re : Le pire est-il déjà passé ?

Je serais tentée de dire que pour l'instant, il n'y a eu que des préparatifs. En somme, rien n'a encore vraiment commencé!


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

Pied de page des forums