Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#26 24-03-2019 16:36:48

Eríkr L'Jaagrath
Inscrits PISE

Re : Espace temps?

Chaleureuses salutations Chère Confraternité, Tattvena,
Bien-aimées Tvish,

Bien à vous Sonia,

Avant tout, je vous suis reconnaissant pour votre bienveillance à l'égard de nos échanges mutuels et je souhaite sincèrement vous présentez une profonde compassion-Force! Merci.

Se souvenir à ce point de nos rêves, plus encore de les avoirs vécus est très rare!
À moins d'être porteur(se) d'une potentialité médiumnique ou proche de l'être, ou un truc dans le genre.
Ou encore d'être confronter à un cas de figure tel que décrit par la Noble Tvish.
À ma connaissance, seules deux personnes expérimentent cela en les moindres détails, vous et ma chère maman.
Il n'est pas simple d'interpréter, justement, le fin mot de ces expèriences.

Pour ce qui vous concerne, je ne prétends point cerner ce qu'il se cache derrière le caramel, mais je n'ai aucun doute, ce n'est pas la pomme de blanche-neige! smile

La Force du Suprême est vôtre, les deux pieds en le nouveau paradigme.

Soyez bénies,
En Unité, en l'Amour-Force inconditionnelle.

Eric.

Dernière modification par Eríkr L'Jaagrath (24-03-2019 23:53:50)


Nous Sommes "l'ABSOLU"
Que la bénédiction du Suprême et les grâces
du Plan du UN sans second soit sur Nous ici et maintenant,
en l'Amour-Force inconditionnelle.

Hors ligne

#27 25-03-2019 00:02:56

P-kha
Co-rédactrice

Re : Espace temps?

Bonjour Sonia,

Encore une question si vous le permettez: souhaiteriez-vous mes conclusions quant aux phénomène que vous vivez, sur ce forum ou en privé?
Soyez bénie.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#28 25-03-2019 07:02:45

sykoru
Inscrits PISE

Re : Espace temps?

Bonjour Chère Tvishs,

Heureusement que vous pensez à tout! En effet je préférais une réponse en privé. Étaler ma vie ça suffit!
Je vous remercie pour votre sollicitude,
Bien à vous,

Hors ligne

#29 25-03-2019 13:26:17

P-kha
Co-rédactrice

Re : Espace temps?

Bonjour Sonia,

Les conclusions dont je parlais ne font pas spécifiquement référence à vous mais au phénomène (ce qui, indirectement bien sûr, ramène à vous, forcément). Je ne peux que vous expliquer ce qu'il se passe. Je ne peux vous expliquer encore pourquoi (parce que je ne le sais pas moi-même pour l'instant). Mais je vous enverrai ça en privé, charge à vous d'en faire un post sur le forum si vous trouvez ça utile.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#30 25-03-2019 18:25:05

sykoru
Inscrits PISE

Re : Espace temps?

Bonjour la P-kha,
Bonjour la Confraternité,

Cela ne me gêne pas que vous publiez votre réponse sur le forum, comme cela les personnes intéressées seront elles aussi informées.

Bien à vous,
En unité,

Hors ligne

#31 25-03-2019 21:38:41

P-kha
Co-rédactrice

Re : Espace temps?

Bonjour Sonia,

L'analyse des détails propre à vos "rêves" témoignent par eux-mêmes du fait que ce n'en sont pas. Ils passent dans le champ onirique parce que votre conscience de veille, votre mental, est en état de déconnexion, laissant donc passer les informations de la conscience émotionnelle (le corps astral). Il ne s'agit pas non plus de rêves lucides car ces "rêves" là, par la prise de conscience qu'on se trouve "dans un rêve" et non dans la réalité ordinaire du monde de tous les jours, permettent de prendre le contrôle du "scénario" du rêve en question, et d'intervenir en pleine conscience dans ce même scénario, d'aller où on en a envie, etc. Ce que vous faîtes, ce sont des extériorisations de conscience spirituelle. Il ne s'agit pas de sorties hors du corps (les "décorporations astrales"), vous permettant d'apparaître éventuellement à une personne physique de votre choix. Votre transition fluidique se produit via votre deuxième chakra, ce que les orientaux appellent le centre "Manipura", le centre de l'émotion dans le plexus solaire, tout comme dans l'état du sommeil où vos rêves sont la plupart du temps l'interprétation mentale d'une mémoire que le mental récupère éventuellement au réveil et qu'il n'a pas vécu lui-même, raison pour laquelle son interprétation est parfois loufoque. Ce centre de force ouvre sur le plan de même nature que lui et l'âme se condense en ce point et s'extrait momentanément de la condition incarnationnelle pour aller répondre à une série de besoins précis. Le plus courant de ces besoins est l'actualisation de votre futur potentiel. C'est d'ailleurs une thèse majeure défendue scientifiquement à juste titre par le Professeur Jean-Pierre Garnier-Mallet (le plus jeune docteur en Physique de l'Histoire et détenteur de trois doctorats ; c'est quelqu'un de fascinant). En fait, l'âme s'extrait du corps par ce moyen et plonge dans les lignes de temps disponibles pour aller ensemencer son propre futur afin d'en faire concrètement son présent à venir. Mais cette actualisation n'est possible que sur base des pensées émises (ou la plupart du temps retransmises sans se rendre compte qu'elles appartiennent en fait à quelqu'un d'autre qui peut très bien lui-même les tenir de quelqu'un d'autre, etc.). C'est-à-dire que si vous avez de mauvaises pensées, haineuses, ou dépressives, enfin... mauvaises à quelque titre que ce soit, vous ne pourrez actualiser votre futur potentiel que sur cette seule base d'informations, aucune autre. D'où l'intérêt extrême d'entretenir les meilleures pensées possibles (et le caractère légitime de la "joie causale"). La nuit, ainsi, vous emportez avec vous votre bagage de la journée, pour aller créer ce futur qui sera le vôtre. Ça, c'est le cadre classique propre à tout un chacun, qui se produit toujours en parfaite inconscience. Il existe un mécanisme qui empêche naturellement l'accès de la conscience mentale à ce genre de registres.
Le phénomène qui se produit chez vous lorsque vous faîtes ces rêves réalistes est le même que celui de l'actualisation, mais le fait est que vous n'actualisez rien du tout. A la place, vous... voyagez (d'où mon appellation "d'âme vagabonde", que je trouve personnellement très poétique).

Alors je ne sais pas pourquoi ce genre de voyages se produit. Nos recherches focalisées sur les phénomènes oniriques au sens large ne sont pas arrivées à leur terme au vu de leur extrême complexité. Ce que je sais c'est qu'au-delà du phénomène de "voyage" (dans l'espace et dans le temps, comme suggéré par le titre de votre post dans le forum), il y a le phénomène de contact psychique. Celui-ci est avéré par le fait que vous ne prenez pas le contrôle du personnage que vous incarnez, et lui, ne sait pas qu'une conscience tierce (la vôtre) se superpose à la sienne et vit ce qu'il vit avec lui. Ce contact est très particulier, et il détermine à lui seul votre propre identité incarnationnelle car ce contact est exactement le même que celui que vous entretenez avec votre propre corps, vous permettant de vous considérer comme y étant vous-même incarnée à titre légitime. D'ailleurs un seul et unique contact est possible à la fois, raison pour laquelle (heureusement) vous ne pouvez vivre ces expériences qu'endormie, lorsque votre âme se disjoint de votre corps. Ceci dit, votre âme n'est pas censée aller entrer en contact avec un autre corps, mais c'est tout de même ce qui se produit à ces occasions. Vous pouvez ainsi vous déplacer n'importe où dans l'espace (au sein d'un même univers, jamais au-delà), et n'importe où dans le temps, passé ou futur, présent ou temps parallèles.

Lorsque votre conscience spirituelle touche une conscience mentale (au moyen de ce qu'on appelle les "micro-tubules" dans le cerveau, en tant que points de jonction entre l'âme et le cerveau qui la décode d'une certaine manière), automatiquement votre conscience se transfert dans cette conscience mentale et vous voyez par les yeux qui y sont associés, entendez par les oreilles du corps concerné, etc. Vous devenez identitairement ce corps-là de par le ressenti intime que vous en avez, mais vu que vous n'y êtes pas ancrée avec une corde d'argent, c'est le "locataire" légitime qui garde la main (à noter que vous pouvez faire pareil avec n'importe quel être vivant compatible à votre toucher, donc doté d'une forme au moins embryonnaire de conscience mentale, ou qui en fasse officie). Pour donner un exemple de ce qui se produit en termes de sensations, disons que, concernant votre propre corps, si votre corde d'argent était rompue et que vous cessiez ce toucher de votre conscience spirituelle la conscience mentale de votre corps, vous ne vous ressentiriez plus être le corps nommé "XXX YYY". Vous vous sentiriez être la conscience spirituelle que vous êtes, sise sur les plans subtils. Vos proches, dans la matière, ne verraient AUCUNE différence à l'abord de ce corps abandonné que vous verriez par dessus en quelque sorte, dont vous ressentiriez encore les sensations de base dû à la proximité fluidique de ce corps dont vous auriez partagé longtemps le même espace, mais PERSONNE n'aurait plus conscience de ce corps-là. Il répondrait comme d'habitude, réagirait comme d'habitude, mais plus RIEN n'aurait conscience de lui. Il fonctionnerait comme une machine sans âme répliquant à la perfection le comportement humain connu en tant qu'ensemble de conditionnements réflexes fantastiquement complexes. Il fonctionnerait en roue libre, à moins que vous ne vous y ré-amarreriez, ou qu'une autre conscience spirituelle le fasse à votre place et ainsi vous le vole (c'est souvent arrivé, mais dans des conditions très exceptionnelles et précises que ne rassemble pas du tout votre propre condition, je vous rassure, au cas où). Dans tous les cas, dès que le touché de la conscience mentale s’opérerait, cette conscience-là, responsable de ce contact (donc la vôtre ou celle d'un ou d'une autre), serait immédiatement projetée dans la sensation d'être la conscience mentale ainsi touchée, comme un appareil connecté à un PC est reconnu par ce dernier comme une extension de lui (si on veut, c'est quand même beaucoup plus puissant que ça, mais ça donne une image de la situation décrite).

Pour vos voyages c'est exactement pareil, mais avec un autre corps que le vôtre qui vous reste attribué. Comme celui-ci est au repos, rien ne se produit au niveau de votre conscience propre, laquelle est donc à ce moment-là interfacée par la conscience mentale de la personne avec laquelle vous avez établi ce contact. Si votre corps se réveille, votre conscience est immédiatement rappelée par votre conscience mentale du fait du lien indéfectible existant avec votre corps légitime par la corde d'argent. C'est ainsi que nous avons déjà constaté des âmes n'ayant plus de corps et ayant été de grands dépendants au tabac, à la drogue, au sexe, au jeu etc. Ces entités recherchaient inlassablement les milieux dans lesquels retrouver de gens qui avaient comme profil celui qui était le leur lorsqu'il avaient leur propre incarnation (fumoirs, opiumries, hôtels de passes, tripots, etc.), et opérer ce toucher mental pour se superposer à la conscience mentale de la personne incarnée afin de partager ses propres sensations et s'en recharger.

Pour votre part donc, quelque chose vous conduit, au niveau de la conscience haute, à chercher ce contact pour en faire une expérience additionnelle, laquelle n'a rien de traumatisant, si ce n'est pour votre propre mental, qui la considère comme parfaitement anormale puisque pour lui, ce vécu-là n'est pas censé exister. Il faut donc rationaliser. En revanche, il est de bon augure que vous ne cumuliez pas trop souvent ces expériences dans la mesure où vous ne pouvez voyager ainsi, et à la fois actualiser votre futur, ce qui est censé se produire chaque jour pour avancer chaque jour d'un nouveau jour vers votre futur. C'est aussi la raison pour laquelle vous vous sentez un peu distante face à votre propre vie, votre propre réalité, les lendemains de ces expériences, et que vous conservez des traces émotionnelles de vos aventures nocturnes dû au fait que ce vécu-là aura laissé en vous des traces fluidiques que vous aurez ramenées avec vous. Mais ces expériences ont néanmoins un pouvoir d'enrichissement incarnationnel très puissant, vous conduisant à vivre, par micro-épisodes intercalés, des situations que vous ne rencontreriez jamais en une seule incarnation précise. Alors ce n'est pas forcément joyeux, mais j'ai l'impression que votre conscience spirituelle essaie de vivre des situations qui résolvent en très accéléré, un ensemble de contradictions intérieures et de nœuds karmique que le vécu-même de ces expériences vous permet de dénouer. Vous avez cette faculté innée d'y parvenir et je suis convaincue qu'il s'agit de la concrétisation d'une résolution prise par vous avant votre incarnation, afin de vous permettre d'avancer beaucoup plus vite que ce que ne le permettrait votre seule et unique condition incarnationnelle, quoi que vous y viviez effectivement, quoi que vous puissiez potentiellement y vivre.

Vous nous apparaissez comme ayant certains aspects qui nous caractérisent. Vous n'y adhérerez peut-être pas si facilement, pourtant derrière cette protection que vous avez érigée d'une certaine façon face au monde, c'est vrai que je sens chez vous une guerrière qui sommeille :-)

J'ai essayé de vous expliquer au mieux de mes possibilités actuelles comment fonctionne ce phénomène. Il est assez difficile d’en dire beaucoup plus sans entrer dans des détails plus rébarbatifs. Je voulais aussi vous assurer par ce moyen, du fait que ce phénomène est particulière bien explicable et qu'il y a nombre de précédents en rapport. Peut-être qu'avec les bons éléments vous parviendrez à en découvrir davantage vous concernant intérieurement, mais il est vrai que vous avez pour le coup une "vie subtile" extraordinairement riche. Ceci dit, si votre conscience spirituelle tient à garder votre conscience mentale éloignée de ses affaires, vous n'y parviendrez pas (vous avez l'air extrêmement déterminée au niveau de votre conscience haute).

J'espère que ces quelques éclaircissements pourront vous être d'aune aide quelconque, à quelque égard que ce soit.

Soyez sincèrement bénie de tout cœur.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#32 30-03-2019 21:39:11

sykoru
Inscrits PISE

Re : Espace temps?

Bonsoir Noble Tvish, Bonsoir la Confraternité,

J’ai repris les morceaux de votre texte entre crochet afin de structurer ma réponse, j’espère que ce ne sera pas trop rébarbatif à lire.
Bien à vous Toutes et Tous,

«  [ l'âme se condense en ce point et s'extrait momentanément de la condition incarnationnelle pour aller répondre à une série de besoins précis.] »
l’âme peut-elle se condenser par les autres chakras?

« [A la place, vous... voyagez (d'où mon appellation "d'âme vagabonde", que je trouve personnellement très poétique).] »
Je trouve aussi cette expression très poétique.

« [Lorsque votre conscience spirituelle touche une conscience mentale (au moyen de ce qu'on appelle les "micro-tubules" dans le cerveau, en tant que points de jonction entre l'âme et le cerveau qui la décode d'une certaine manière), automatiquement votre conscience se transfère dans cette conscience mentale et vous voyez par les yeux qui y sont associés, entendez par les oreilles du corps concerné, etc. Vous devenez identitairement ce corps-là de par le ressenti intime que vous en avez, mais vu que vous n'y êtes pas ancrée avec une corde d'argent, c'est le "locataire" légitime qui garde la main.] »
. Votre explication relate exactement ce que je n’arrivais pas à exprimer?

« [vous sentiriez être la conscience spirituelle que vous êtes, sise sur les plans subtils.] »
C’est exactement ça que je ressent, et j’ajoute que  la conscience spirituelle se caractérise par le fait qu’elle ne se pose pas de question, elle agit, elle est sûre d’elle même. Mais je ne savais pas que c’était ma conscience spirituelle, alors je la connaît un peu, quand elle est au commande, je suis juste observatrice.
« [ Dans tous les cas, dès que le touché de la conscience mentale s’opérerait, cette conscience-là, responsable de ce contact (donc la vôtre ou celle d'un ou d'une autre), serait immédiatement projetée dans la sensation d'être la conscience mentale ainsi touchée, comme un appareil connecté à un PC est reconnu par ce dernier comme une extension de lui (si on veut, c'est quand même beaucoup plus puissant que ça, mais ça donne une image de la situation décrite).] »
C’est ce que ça me fait quand j’ai la sensation d’entrer dans mon corps en même temps qu’une inspiration, c’est la conscience spirituelle qui se reconnecter à ma conscience mentale.

« [Pour vos voyages c'est exactement pareil, mais avec un autre corps que le vôtre qui vous reste attribué.] »
C’est bien l’impression que j’ai être quelqu’un d’autre et vivre sa vie.

« [Pour votre part donc, quelque chose vous conduit, au niveau de la conscience haute, à chercher ce contact pour en faire une expérience additionnelle,] »
ceux sont des expériences de luttes, d’accusation à tort, ou de mort brutale, sabotage militaire, assistance à des blessés mutilés.
. « [C'est aussi la raison pour laquelle vous vous sentez un peu distante face à votre propre vie, votre propre réalité, les lendemains de ces expériences, et que vous conservez des traces émotionnelles de vos aventures nocturnes dû au fait que ce vécu-là aura laissé en vous des traces fluidiques que vous aurez ramenées avec vous.] »
Maintenant que je comprends le pourquoi je suis beaucoup plus sereine.
« [ j'ai l'impression que votre conscience spirituelle essaie de vivre des situations qui résolvent en très accéléré, un ensemble de contradictions intérieures et de nœuds karmiques que le vécu-même de ces expériences vous permez de dénouer.] »
Effectivement le vécu permet d’appréhender les choses immédiatement
[Vous nous apparaissez comme ayant certains aspects qui nous caractérisent.]
Pourriez vous me préciser ces aspects?
[Vous n'y adhérerez peut-être pas si facilement, pourtant derrière cette protection que vous avez érigée d'une certaine façon face au monde, c'est vrai que je sens chez vous une guerrière qui sommeille :-) ] Puisqu’on en est aux confidences :
Enfant j’avais conscience que je pouvais faire très mal si j’étais agressée et j’avais conscience de devoir contrôler mes pensées car bien plus que mes gestes elles pouvaient générer des désagréments à celui qui m’agressait, c’est à dire je savais que je ne devais pas éprouver du ressentiment envers l’autre. J’ai grandi en faisant attention de ne pas blesser les autres enfants, je sentais en moi une grande puissance, je ne réagissais pas car j’avais conscience que je risquais de leur faire très mal si je ne retenais pas cet aspect auto protecteur propre à ma nature. Bien sûr tout ça se traduisait dans mes réactions mais j’étais incapable de l’exprimer avec des mots. A l’âge adulte cela c’est traduit par un retour de bâton à l’envoyeur proportionnellement à l’attaque même si la personne pensait juste du mal envers moi, sans que je n’ai à lever le petit doigt: bris et perte d’objet précieux, accident, chute jamais très grave. Petit à petit j’en suis venue à pardonner immédiatement les personnes afin que les conséquences pour elles soient moindres. La je mets des mots dessus mais en fait c’est un état, qui fait que lorsque une personne a de la jalousie ou des sarcasmes, immédiatement je “suis” : Ne t’inquiète pas tes paroles ne me blessent pas, je te comprends, tu es triste(/ en colère / tu as peur ...), cela ne m’atteint pas, ton fardeau sera moins lourd à porter, tu n’auras pas à assumer les blessures que tes paroles auraient pu engendrées, par contre pour ce que tu émets tu devras en assumer les conséquences, c’est comme ça.Et j’éprouve beaucoup de compassion, l’envie d’aider cette personne à trouver la voie pour être bien. Tout ça se passe en une fraction de seconde, extérieurement rien ne se voit de tout ce processus, mais souvent mes oreilles bourdonnent et je sais que quelque chose se passe.

[J'ai essayé de vous expliquer au mieux de mes possibilités actuelles comment fonctionne ce phénomène.]
Vous y êtes très bien arrivée et je vous en remercie sincèrement, depuis le temps que je cherche à comprendre.
.

Hors ligne

#33 31-03-2019 02:21:54

P-kha
Co-rédactrice

Re : Espace temps?

Bonjour Sykoru,

Je suis heureuse que ces explications vous aient rencontrée en profondeur. C'était le but.

«  [ l'âme se condense en ce point et s'extrait momentanément de la condition incarnationnelle pour aller répondre à une série de besoins précis.] »
l’âme peut-elle se condenser par les autres chakras?

Tout-à-fait. Pas tous, mais pas les plus denses en effet, un chakra par plan de conscience subtil (surtout plan astral par le deuxième chakra et le plan mental par le troisième). Il y a d'autres voies de passages intérieures, mais ce serait compliqué de les évoquer. Mais dans le principe, en effet, l'âme pour franchir le seuil des mondes au travers du portail de l'incarnation.

[Vous nous apparaissez comme ayant certains aspects qui nous caractérisent.]
Pourriez vous me préciser ces aspects?

Les aspects guerriers dont nous parlions et que vous décrivez.

Cherchez la paix en vous, de toutes les manières possibles. Si vous la chercher avec la détermination de la trouver, comme une évidence inévitable, vous ne pourrez pas ne pas la trouver, ni ne risquerez de la manquer.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

Pied de page des forums