Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 14-12-2018 13:08:52

Hélène
Inscrits PISE

La langue française et les autres

Bénédictions sur chacun(e)

La langue française (je ne peux parler que de celle que je connais, mais on peut supposer que les glissements et autres dérapages de la langue concernent aussi les autres langues occidentales) s’est gentiment corrompue au fil des années, avec une très nette accélération ces 40 dernières années. La langue est un instrument de pouvoir, du pouvoir, d'asservissement.
Vous aviez abordé très succinctement ce sujet au sujet du mot « spirituel/spiritualité » disant qu’il serait remplacé parce que trop dévoyé.
Donc les langues seront refondées ? Réajustées ? Re-modelées pour correspondre à l’Âge de Diamant ?

Amour-Force et Unité

Dernière modification par Hélène (14-12-2018 14:01:19)



Aspiration, sincérité, sens de l'effort, détachement et humour.

Hors ligne

#2 15-12-2018 11:53:23

P-kha
Co-rédactrice

Re : La langue française et les autres

Bonjour Hélène,

C'est absolument exact. C'est même un impératif car de la qualité, de la justesse et de l'ampleur sémantique d'une langue correspond la possible ouverture de conscience et de haute compréhension de ceux qui la pratiquent. Si aucun mot de votre langue ne reflète un concept précis, même relativement clair à saisir, vous serez pourtant incapable de le comprendre. Moins de mots sont contenus dans un dictionnaire, moins de concepts vous serez en mesure de saisir. Le langage est indissociablement lié à la conscience mentale actuellement.

Malgré tout la langue française est l'une des plus riches qui soit, peut-être avec le chinois mais qui représente une difficulté incommensurable à apprendre quand il n'est pas la langue maternelle. Et encore. Rarissimes sont les Chinois à être capables d'écrire correctement avant l'âge de 17 ou 18 ans. Vous me direz peut-être que les Français sont rarement capables d'écrire correctement leur propre langue quel que soit leur âge. Mais c'est pour ça que le Français sera réactualisé et enrichi, puis très correctement ré-enseigné de manière juste, et qu'il sera propulsé au rang de dénominateur commun linguistique parmi les peuples de ce monde et que d'ici 20 ou 25 ans, tous devront obligatoirement avoir appris à parler le Français, du moins en avoir fait l'effort, au moins de la part de ceux qui souhaiteront prendre part à quelque activité que ce soit qui ne se cantonne pas à son petit lopin de terre. Le choix du Français a donc été motivé par la richesse sémantique qui est et d'autant plus sera la sienne, même si tous les efforts de traduction vers toutes les autres langues seront faits également, tout comme nous-mêmes sommes capables de parler la langue de quiconque se trouve devant nous, quelle qu'elle soit. Néanmoins, le Français deviendra la langue officielle au Royaume de Terremère-Gaïa, jusqu'à ce que toutes, au fil des siècles, finissent par converger vers une langue unique, indispensable à un réel fondement d'Unité des peuples, et garantie d'une réelle solidarité universelle.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#3 16-12-2018 21:56:42

sykoru
Inscrits PISE

Re : La langue française et les autres

Bonsoir,

Cette nuit j’ai rêvé qu’une femme africaine m’enseignait une langue. J’avais beaucoup de difficultés à m’exprimer dans cette langue. Je devais dire : “je m’appelle suivi de mon nom”. Cela se prononçait : “Ada Akna”. J’arrivais pas à dire mon nom. Savez vous de quelle langue il s’agit? La personne avait procéder à un rituel avant le cours. Elle disposait des herbes séchées autour d’une sorte de crèche contenant des petits personnages colorés en terre cuite qui se tenaient debout, pour les protéger.

Je profite de ce post pour exprimer ma joie de retrouver ce forum et ces discussions instructives.
Je souhaite le meilleur à vous tous.

Hors ligne

#4 17-12-2018 16:49:37

P-kha
Co-rédactrice

Re : La langue française et les autres

Bonjour sykoru,

Étrange rêve. Le problème est qu'on ne peut pas être certain d'avoir ramené le souvenir intact puisque, comme le mental n'y était pas, et qu'il est le seul à être réellement actif en période de veille, vos souvenirs sont des interprétations de sa part de ce qu'il n'a pas vécu lui-même et c'est ce qu'il vous transmet, à moins qu'il se soit agi d'un "rêve lucide" naturellement. Dans le cas contraire, c'est un peu comme si quelqu'un vous raconte ce qu'il a vécu et que vous y mettiez vos propres images. Elles seront approchantes de l'expérience, mais elle ne seront jamais conformes au vécu de la personne qui vous raconte ce que, elle, a personnellement vécu. Ceci dit, cette langue ne me dit rien personnellement.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#5 17-12-2018 23:15:05

sykoru
Inscrits PISE

Re : La langue française et les autres

Bonsoir P-kha,

Merci pour votre réponse mais pouvez-vous préciser la phrase : “ comme le mental n’y était pas, et qu’il est le seul à être vraiment actif en période de veille “. la période de veille c’est le jour quand on est réveillé? Dans quel état est la conscience quand on dort? Et le mental fait quoi? J’ai fait que deux rêves lucides dans toute ma vie et celui là n’en n’était pas un.
La première fois que je me suis réveillée en ayant conscience que je rêvais j’étais au dessus du stade de mon village. J’ai pensé :” est-ce que je peux me tourner? Et instantanément j’ai vu le paysage derrière moi. C’est la que j’ai reconnu oú j’étais. Dès que la pensée “ je suis trop loin de la maison “ à émerger  dans la nano seconde je me suis retrouvée dans mon couloir.
La deuxième fois j’ai pu profiter un peu plus du moment, en maîtrisant la peur je suis restée stable dans un état éveillé ma première pensée a été :” surtout ne pense pas “ j’ai pu me déplacer très vite, changer de direction, mais cela fut très bref quand même. J’en garde le souvenir très clair.

C’est  la première fois que je parle de ces expériences. Je me suis beaucoup interrogé sur tout ce que je ne vois pas, tout ce que je ne sais pas, tout ce que ma conscience expérimente à mon insu chaque nuit, en quoi cela sert il l’évolution de mon âme si je ne me souviens de rien?

Bien à vous,

Hors ligne

#6 18-12-2018 00:04:11

P-kha
Co-rédactrice

Re : La langue française et les autres

Bonjour sykoru,

La conscience de veille, ou conscience dite ordinaire, correspond à votre activité mentale, donc de jour lorsque vous êtes éveillée. Si vous vivez quelque chose en cette période de veille, c'est votre conscience mentale qui y assiste. Donc l'expérience imprime votre mémoire et vous vous en souvenez ensuite (sauf maladie l'en empêchant mais on n'abordera pas ce point de détail, ça nous mènerait trop loin). Lorsque vous dormez, votre activité mentale est éteinte. Elle est inactive. C'est TOUJOURS la conscience la plus dense qui prend le dessus sur les autres. Lorsque vous dormez, c'est la première conscience la plus dense après la conscience mentale qui prend le relais. En l'occurrence c'est la conscience du corps astral. On dit que le mental est "interfacé" par la conscience astrale. Vous pouvez conscientiser et penser dans cet état, mais ce n'est pas une activité "mentale" pour autant, forcément. Mais le mental n'a rien à voir avec le corps astral. Donc quand vous rêvez, la plupart du temps vous ne vous souvenez de rien parce que la porte en vous qui ouvre sur l'astral se referme avant que le mental ne s'éveille pour y jeter un oeil (c'est une image bien sûr). Donc au réveil, si une bribe de mémoire subsiste, le mental ne comprend pas l'apport d'informations acquis durant l'expérience astrale en question, du moins lorsqu'il s'aperçoit qu'il y en a eu un, et comme il est très curieux, il essaie de se renseigner auprès du corps astral qui le lui raconte. Mais l'astral est très différent du physique et ce que le corps astral lui raconte est franchement abscons pour le mental ultra-rationnel. Vu que le seul langage véritablement commun au corps astral et au mental est le langage des symboles, ils s'entendent donc par ce moyen, mais l'interprétation que fait le mental de ces symboles est très différente de la profondeur de sens des images symboliques employées par le corps astral. C'est ce qu'on appelle le langage des rêves. Donc en période de "rêves", le mental dort, lui, véritablement (comme vous, c'est pour ça que vous dormez d'ailleurs, parce que lui le fait), et pendant ce temps, en plus du corps astral qui n'est que la part émotionnelle de votre âme, votre conscience spirituelle, elle, va se déplacer sur les lignes de temps afin d'actualiser son avenir (donc le vôtre) selon ses désirs (et pas forcément ceux de votre personnalité en état de veille). Donc d'autres consciences vous constituant font leurs propres expériences à votre entier bénéfice durant ce temps de sommeil. Si vous demandez en quoi cela sert l'évolution de votre âme de faire des expériences dont vous ne gardez aucun souvenir, c'est parce que vous vous identifiez à votre conscience mentale. On peut comprendre puisque dans l'incarnation vous n'avez que ça pour vous rendre compte de votre propre existence. Malheureusement, votre mental, ce n'est pas vous du tout. C'est une conscience tout-à-fait mécanique qui n'a rien à voir avec vous. De ce point de vue, votre inconscient est alors autant VOUS que l'est votre mental, même si vous n'en avez pas conscience une fois encore. Il l'est même bien davantage que votre mental. Finalement, vous vivez dans l'inconscience permanente de ce que vous êtes réellement tout en ayant l'impressionnant d'être ce que vous n'êtes pas du tout. Je reconnais que c'est difficile de s'en sortir avec ça. Pourtant la vie est ainsi faite: un nuage relativement épais d'illusions duquel tirer le mieux possible le plus ou moins vrai du plus ou moins faux. La question de la conscience, du sommeil et des rêves est vraiment très compliquée, même pour nous. Il faudra consacrer plus d'un livre entier à ce sujet.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#7 19-12-2018 07:42:28

sykoru
Inscrits PISE

Re : La langue française et les autres

Bonjour P-kha,

Je vous remercie de votre réponse, vous arrivez à rendre compréhensible des notions qui étaient confuses pour moi. J’avais du mal à cerner la conscience mentale et son rôle.
Quant aux autres consciences (émotionnelle et spirituelle) se sont celles que l’on nomme les corps subtils si j’ai bien compris. Et on perçoit le monde qui nous entoure selon la conscience qui domine en nous, soit celle du mental les 3/4 du temps.
Bonne journée sous le soleil doux de l’hiver.

Hors ligne

#8 19-12-2018 17:08:56

P-kha
Co-rédactrice

Re : La langue française et les autres

Bonjour sykoru,

Heureuse d'avoir pu aider.
C'est en effet ça, vous avez bien saisi.
Puisque vous parlez du soleil, tournez-vous vers la conscience du Seigneur Suria, et appelez à lui sa bénédiction en lui adressant la vôtre. Je suis certain que vous ne resterez pas sans rien ressentir de cette petite expérience de partage sincère de conscience. Il n'attend que vos pensées bienveillantes. Oubliez ce que vous croyez savoir le concernant, et approchez-le en pensées comme d'un ami sur lequel vous pouvez compter.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#9 19-12-2018 22:03:56

sykoru
Inscrits PISE

Re : La langue française et les autres

Bonsoir P-Khan,

Je suis soulagée de vous lire, souvent je ressens un appel du soleil, la pensée qu’il est mon ami m’a déjà effleurée comme le lien qui m’uni à certain humain, j’ai envie d’ être proche de lui, de lui dire combien je l’aime de lui dire merci d’être là. Et je rejetais cette idée immédiatement je m’autocensurais :” n’importe quoi, tu vis dans le monde des bisousounours, tu crois qu’il suffit de parler avec lui pour qu un lien se crée !” Alors qu’au font de moi ce lien je le ressens, comme celui que je peux avoir avec les planètes ou ce sur quoi je porte mon attention. Comme s’il ny avait aucune distance, que quand on éprouve de l’amour les distances s’effacent.
C’est bien d’échanger avec vous, cela me fait grandir, comme si des choses que pourtant je savais se révèlent pour que je les intègre.
Je vais m’ authoriser à aimer avec le soleil!!
Merci merci

Hors ligne

#10 20-12-2018 00:05:05

P-kha
Co-rédactrice

Re : La langue française et les autres

L'une des plus grandes victoires de l'Ennemi a été de vous faire rejeter le rire, l'enfance, la candeur, la joie. Pour lui, seul la grisaille sépulcrale est sérieux. Il a fait passer pour ridicule et abêtissant les symboles forts représentant des énergies qu'ils craint comme la licorne et l'arc-en-ciel par exemple. Il a essayé de les pervertir comme il l'a pu mais sans grand succès, sauf peut-être pour l'arc-en-ciel, lequel est entièrement récupéré aujourd'hui.

Je ne sais plus qui disait "Les gens qui ne savent pas rire ne sont pas des gens sérieux". Accordez-vous cette part de rêve qui est en vous, tout en restant les pieds bien sur terre malgré tout (toujours). Préparez-vous intérieurement à vivre le temps du Merveilleux (élevé au rang du sacré, pas un monde de mièvrerie). S'il y a bien quelque chose qui hérisse le poil de vos prédateurs, c'est un rire de joie sincère. Faites-vous plaisir, voyez grand et merveilleux. Si vous saviez à quel point le monde, l'univers, la création sont différents de ce qu'on en dit.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#11 23-12-2018 12:51:04

sykoru
Inscrits PISE

Re : La langue française et les autres

Bonjour,

J’apprends qu’un tsunami a frappé une île nommée Anak cela me fait penser au rêve que j’ai fait il y a quelques jours. Akna et Anak se ressemble beaucoup combiné à l’idée de rituel de protection présente dans le rêve, je ne peut m’empecher de penser qu’il y a un lien entre ce rêve et le tsunami. Est ce encore une errance de mon mental?

Hors ligne

Pied de page des forums