Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 28-12-2018 15:26:32

zaltys
Inscrits

Archalchimie et alchimie

Bonjour,

J’ai suivi l’enseignement de l’archimagistère durant deux ans, puis j’ai arrêté. L’ouverture de ce forum public me donne l’occasion de renouer d’une certaine façon.
Ma question (naïve) est simple. Qu’est-ce que l’archalchimie par rapport à l’alchimie ?
L’alchimie, si l’on fait abstraction de ses aspects superficiels, relève déjà du surnaturel, du divin, tant au niveau du modus operandi qu’au niveau spirituel, alors archalchimie, je n’ose imaginer...

Respectueusement à tous.

Hors ligne

#2 28-12-2018 17:00:33

Mahaujas
Modérateurs

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour Zaltys.

L'Archalchimie est à l'Alchmie ce qu'est l'Archimagie à la Magie, un retour au sources et à l'Unité comme il se,doit en Âge de Diamant orthodol, conciliant les opposés en les rendant perfaitement complémentaires, voie de transmutation ultime du vil en or parfait.
Pour faire simple, c'est l'Alchimie de ce nouvel Âge.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas

Dernière modification par Mahaujas (28-12-2018 17:01:22)


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#3 28-12-2018 20:03:14

Cittavat
Inscrits PISE

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour Zaltys,

Je n'y connais rien, mais j'aurais tendance à penser que le "Arch" est à la langue française ce que le "para" est au sanskrit qui signifierait le premier, au sens de l'origine avec toute la pureté qui va avec, je dirais que "para" évoque l'essence même du concept, au-delà du temps. Une sorte du principe causal serais-je tenter d'avancer. Aussi, Eléazar avait proposé "Om Parashiva namah" en tant qu'évocation des énergies du shiva, mais au-delà des perversions et des contingences qui entoure ce nom.

Mais en toute franchise, je pense que l'archalchimie a été choisi comme terme pour s'éloigner de l'archimagie, car le terme "magie" est par trop galvaudé. Après ce n'est pas sans fondement, la magie initiatique procède toujours sur soi-même. L'homme étant un microcosme, par la magie initiatique, on doit agir sur la cible en soi pour obtenir des effets sur sur sa cible dans le monde extérieur (qui n'est pas tant extérieur que cela). Or qu'est-ce que l'alchimie véritable ? C'est transformer le plomb en or, en soi-même. Se transmuter soi-même, telle est la voie de "l'alchimie initiatique". Ainsi à mon avis, le terme "archalchimie" est appelé à remplacer le terme archimagie, simplement parce que cela évoque mieux l'action réelle d'un praticien de la magie initiatique. Qui parmi l'ensemble de l'humanité voit la magie comme l'une des huit voies majeures de la réalisation spirituelle ? L'alchimie elle-même est plus souvent perçu dans sa dimension spirituelle, et le "arch" indique que c'est bien dans cette acceptation là que le terme doit être pris et non comme une tentative de fabriquer l'or qui pourrait se vendre.

Je pense que l'on peut dire que le "arch" évoque quelque chose que découle la joie causale.

(Très joli terme que la "joie causale" je trouve, cela décrie parfaitement quelque chose que j'avais du mal à évoquer avec des mots.)


Que la bénédiction soit sur vous.


Soyons sincères.

Hors ligne

#4 28-12-2018 21:01:23

Mahaujas
Modérateurs

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour Cittavat.

Attention, il n'y a pas plusieurs alchimies,, une spirituelle et l'autre matérielle, pour fabriquer de l'or il faut d'abord obtenir la pierre philosophale, orare et laborare, prier et travailler, ou encore méditation et réalisation, le travail ne pouvant se faire que du dedans au dehors, projection d'un état intérieur dans in travail en apparence seulement extérieur pour le miracle de l'Unité.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas.


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#5 28-12-2018 22:07:42

paradhirata
Inscrits PISE

Re : Archalchimie et alchimie

OM Cher Frère et Chère Soeur,

La Voie initiatique de l'Alchimie cherche l'Unité, de là l'Archalchimiste n'est jamais très loin...

En l'Absolu et en Unité

OM OM OM

Hors ligne

#6 29-12-2018 00:35:02

P-kha
Co-rédactrice

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour à tous,

Pour l'alchimiste, il faut un état intérieur adéquat à la transmutation de la matière (pas uniquement le plomb en or, bien loin de là). Pour l'Archalchimiste, il faut le même état intérieur pour transmuter sa propre nature vile en noblesse d'âme et repousser à l'infini les influences du double sous-plantaire. Dans cet état, il peut alors transmuter les horreurs du monde en lui en un paradigme nouveau, transmuter l'obsolète invalidant en l'avant-garde évolutif, le cœur assombri des Hommes en la Lumière de l'Absolu en tous... par leur travail de transmutation de leur propre nature périssable en la part de cet "Absolu", éternel et indéfinissable, duquel ils sont nés, vous êtes nés, nous sommes nées.

Si les alchimistes transmutent le plomb en or (pour faire court), les Archalchimistes transmutent, aux côtés de l'Absolu, en son contrefort, l'enfer du passé en la force d'évolution du présent pour que la Création puisse avoir un avenir. Mais dans les deux cas, pour l'un comme pour l'autre, il s'agit d'opérer la transition de la Force du vil jusqu'au précieux, du grossier à la finesse, de ce qui est brut à ce qui est délicat (comme de la brutalité à la délicatesse, pourtant empreinte de force). L'Archalchimiste est un alchimiste dont le laboratoire est le reflet holographique de la Création en lui-même, œuvrant à un niveau bien plus supérieur que celui de l'alchimiste. Quant le combat de l'alchimiste vise à sa réalisation, l'Archalchimiste mène son combat pour le conduire à la contribution à la réalisation de tous, par son approche de la sienne propre, puis enfin sa manifestation concrète. Ses réalisations s'opèrent au sein de la conscience, non au sein du métal. Même l'Archalchimiste lui-même l'ignore souvent. Nous pourrions nous considérer comme supérieures à eux, mais eux, sont le sel de la Terre tel que certains l'ont déjà dit dans le passé. Pourtant nous honorons quiconque œuvre sincèrement à son niveau, car tout est UN, et nous reconnaissons l'Absolu en tout ce qui en est issu.

Cittavat, votre analyse est particulièrement pertinente. "L'Archimagie" a bien été abandonnée pour la raison précise que vous évoquez, et pourtant elle opère, plus que jamais, en effet. Nous qui connaissons son nom secret, nous l'entendons chanter à nos oreilles. Nous connaissons la conscience qui l'habite et l'anime, car cette conscience est en fait une part pleine et entière de notre Reine.

La véritable histoire de l'Archalchimie est un pur conte de fées aux merveilles insoupçonnées, qui pourtant réelles, transfigurent le réel, et dont l'apogée sera le monde dont le basculement accouchera d'ici peu. Préparez-vous tous à être surpris.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#7 29-12-2018 14:37:29

zaltys
Inscrits

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour à tous,

Merci de vos réponses qui éclaircissent le parallèle entre ces deux voies, et en fait, plus que parallèle, nous pouvons peut-être parler de convergence.
La vision générale de l’alchimie est visiblement caricaturale comme pourrait l’être l‘archalchimie pour un néophyte comme moi, malgré ces deux années d’étude.
« Faire de l‘or » n‘est qu’une anecdote du processus alchimique, non une finalité.
Consacrer de très nombreuses années à une quête qui n’aboutirait qu’à la richesse matérielle et à la santé parfaite, voire à une existence prolongée, serait dérisoire. C’est après tout après cela que court l’être humain, amasser des biens matériels, manger cinq fruits et légumes par jour et faire son jogging pour vivre vieux à l’abri du besoin.
La Connaissance ne devient réellement accessible qu’après l‘aboutissement de cette quête, tout ce qui précède n’est qu’une longue et fastidieuse préparation.
Cittavat communique un lien vers les huit voies majeures de la réalisation spirituelle. En lisant ce texte, j’y retrouve quasiment les fondements de l’hermétisme, et je dirais heureusement, car sinon ces deux voies ne seraient pas universelles. L’absolu amputé de la moindre partie n’est plus absolu.
Le désintéressement de l’alchimiste est même une nécessité, d’abord pour se préserver, et surtout car sinon rien n’est possible. Agir dans le secret.
L’alchimie est Une, mais l’alchimie est aussi une proie pour certaines personnes, qui faute d‘avoir pu accéder à ses secrets, la galvaudent, d’où l’illusion de plusieurs voies. Je ne porte pas là de jugement, ce n’est qu’un constat sans importance.
Parler d’ « alchimie spirituelle » est en quelque sorte un pléonasme, mais aussi un non-sens car amputée de sa part matérielle, la vision du binaire amené jusqu’à l’unité ne tient plus et nous sommes alors dans autre chose que l’alchimie.
Certains disent même que l’alchimie dite spirituelle est le chemin des paresseux qui ne veulent pas mettre la main à la pâte. Mais, plus sérieusement, la chimie n’a aucune place dans l’alchimie dans la mesure où aucune réaction chimique au sens humain du terme n’a lieu dans ce processus. La notion de matière est même inappropriée dans la mesure où   l’on travaille avec une matière qui n’en est pas vraiment une quoique bien physique. Que demander de plus pour briser la routine du mental !
Enfin, quant à l’idée que l’alchimie tend à la réalisation individuelle du cherchant, je ne pense pas car le champ des possibles ouvert par l’adeptat est comme tenir une bougie dans l’obscurité, la lumière profite à tous. Existe-t-il une réalisation égocentrique ?
Voilà. Peut-être trop de mots pour re-situer une voie ancienne souvent incomprise.
Merci encore de vos éclaircissements. La différence, semble dans la forme plus que dans le fond, du moins dans ma perception des choses. Mais j’avoue être perdu car l’archalchimie semble s’appuyer sur des bases venues d’Inde qui sont totalement étrangères au vieil ours que je suis.

Respectueusement à tous.

Hors ligne

#8 29-12-2018 15:16:36

Mahaujas
Modérateurs

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour Zaltys.

Les fondements de l'Archalchimie ne sont pas à chercher en Inde mais en l'Absolu hors duquel rien n'existe.
Il est le moteur et le cadre duquel procéde l'Archalchimie, voie de réalisation non par individuelle mais unitaire pour l'ensemble de la Création, le terrain de jeu n'étant plus sa propre individualité mais l'ensemble des consciences et réalités ayant vu le jour dans tous les plans d'existence, toutes les dimensions et tous les temps.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas


Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et le Compassion-Force, OM OM OM.

Hors ligne

#9 30-12-2018 00:22:02

P-kha
Co-rédactrice

Re : Archalchimie et alchimie

Bonjour zaltys,

Puisque vous parlez de l'Inde, il y existe une voie de réalisation individuelle et égoïste. C'est la voie dite du "hinayana" (le "petit véhicule"). La réalisation égoïste, pour soi-même, existe belle et bien, mais n'a plus guère de valeur dans le contexte qui est le nôtre. L'alchimie permet cette réalisation, mais malgré l'exemple qu'elle représente potentiellement pour autrui, son exercice ne permet pas la contribution à la réalisation d'autrui. L'Archalchimie, si.
L'alchimie n'en reste pas moins "magique". Il ne tient qu'à l'Humain de la redécouvrir et lui donner, par une nouvelle approche, ses nouvelles lettres de noblesse.
TOUT DOIT EVOLUER. L'Absolu lui-même ne peut échapper à cette règle puisqu'il en est la conscience-même!


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

#10 02-01-2019 23:45:29

Hor-ah'-o
Inscrits

Re : Archalchimie et alchimie

Bonsoir,

L' Alchimie se trouve partout, dans l' ADN de toutes les vies et les formes qu' elles prennent. Les respecter c' est partager leur ADN, ceci est à l 'infini des possibilités.
A l' inverse, moins elles sont respectées, plus elles se détèriorent par les comportements malsains, destructeurs déviés par l' acceptation d' une influence extérieure a son propre choix .

Plus le ressenti s' oriente dans la communion avec le vivant et davantage l' ADN développe une pensée saine et des actes justes , avec des facultés psychique et physique nouvelles .
C' est celà aussi l' alchimie, elle est vaste , ce qui donne l' impression qu' elle est une voie , alors qu' elle est inévitable pour les vies qui ont un ADN orienté vers la  guerison , ou en voie d' évolution lorsqu' elles sont guidées .

Oui l' Alchimie  est un acte magique a la source de toutes les vies conscientes de ce qu' elles sont , elles sont des Alchimistes . La pollinisation , une abeille qui vient récolter du polen sur une fleur est une union, une création, une magie alchimiste.

Dernière modification par Hor-ah'-o (02-01-2019 23:49:26)

Hors ligne

Pied de page des forums