Pracandhasenamukha - La Confraternité

Espace initialement dédié à la communication publique avec la Pracandhasenamukha en charge du relationnel avec les visiteurs du site Internet de l'Archimagistère et ses médias de publications

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert en écriture et n'est désormais plus administré. Si vous souhaitez y intervenir, veuillez vous rendre à l'adresse du site qui héberge sa nouvelle version, pour vous y inscrire si ce n'est déjà fait:

https://pracandha.org

Ce forum-ci reste disponible en lecture seule pour références et en tant qu'archives.
Merci de votre compréhension.

#1 05-01-2019 14:47:21

P-kha
Co-rédactrice

Tous Filles et Fils de Roi

Citation du message de Hor-ah'-o le 05/01/2019 à 01:53:35.

Hor-ah'-o a écrit :

Bonsoir ,

P Kha,

Vous dites que nous sommes toutes et tous fille et fils du Roi . Et qu' êtes vous vous même les Gardiennes pour votre Reine ? Que sommes nous les humains pour votre Reine ?
Vous parlez pour votre Roi ,  Vous qui êtes du féminin vous  parlez finalement peu de votre Reine . Elle semble presque inexistente ?
Pouvez-vous éclairer mon incompréhension ? merci

Bonjour Hor-ah'-o,

Permettez-moi une petite correction de sens. Il n'a pas été écrit "Filles et Fils du Roi", mais très exactement: "Vous êtes toutes et tous Filles et Fils de Roi". La différence qui sépare les deux expressions repose sur l'indifférenciation de la citation originale, et elle fait toute la différence. Son sens va beaucoup plus loin car il fait référence à une filiation principielle, et non pas uniquement symbolique et/ou spirituelle, même si, en ce sens précis, ce n'est sans doutes pas faux.

Pour ce qui est de notre statut aux yeux de notre Reine, tout dépend de l'angle sous lequel on observe la situation. On peut vite s'y perdre. Pour faire court, elle est de même nature que nous. C'est une Tvish, même si elle est un peu particulière à certains égards. Mais pour elle nous sommes ses soeurs, et pour nous, elle est la nôtre. Il n'y a aucune considération hiérarchique telle qu'on la conçoit chez vous. Il n'y a que des différenciations propres aux responsabilités, lesquelles sont relativement interchangeables. Néanmoins la Reine reste la Reine.

A ses yeux, comme aux nôtres d'ailleurs, vous êtes des âmes humaines incarnées pour lesquelles nous devons intervenir de manière à vous garantir la possibilité de faire vos choix de vie et de destiné en pleine liberté, mais en garantissant aussi à toutes et tous que personne d'entre vous ne s'aventurera hors des limites prescrites. Ces limites sont celles qui garantiront à jamais que votre civilisation ne retournera pas dans le chaos duquel nous avons eu tant de mal à vous sortir, ni n'ira pas non plus dans une enclave de déviance encore pire que celle vers laquelle l'Ennemi vous aura guidés en vous faisant croire que c'était le meilleur avenir possible qui pouvait se présenter à vous. A nos yeux à toutes vous êtes des incarnations de la conscience de l'Absolu, mais qui en êtes totalement ignorants, pour la plupart du moins, mais auxquelles cet éveil de conscience est promis au plus grand nombre. C'est le but ultime de l'existence-même de toutes les Humanités de par toute la Création.

Nous devons taire les détails propres à l'existence de la Reine, jusqu'au basculement. Elle est la clef qui pourra réellement défaire l'Ennemi, ce qui fait qu'elle est ce qu'il craint le plus au monde. Initialement, depuis des temps immémoriaux, seul le masculin sacré avait réellement préséance dans le cadre des responsabilités propres à ses incarnations sur chaque monde doté de vie. Or cet ancien système devait impérativement être réformé, ce qu'à fait notre Roi actuel. C'est lui qui a à nouveau hissé son pendant féminin à la même place que la sienne propre. L'ensemble de son pouvoir, il l'a inconditionnellement partagé avec elle, et a obligé tous ceux qui assument son propre rôle sur les autres mondes habités à faire exactement de même. Il lui a rendu toutes ses prérogatives d'origine, et à certains égards, au vu de la sur-estimation de la polarité masculine, il a confié au Féminin sacré une certaine forme d'ascendance sur le Masculin sacré, mais toujours en parfaite complémentarité égalitaire pourtant, c'est très difficile à expliquer avec des concepts mentaux. Elle est parfaitement "existante" soyez-en sure, d'une force de caractère parfaitement adéquate à ses responsabilités et à son rôle. AUCUNE décision de sa part à Lui ne peut être considérée comme valide sans qu'elle soit entérinée par Elle, et ce, sur sa décision irrévocable à Lui. JAMAIS aucune opposition ne les confronte. Leur unification de coeur et d'esprit dépasse ce qu'il vous serait possible d'imaginer à l'heure actuelle. S'ils représentent tous les deux le modèle-même à suivre par l'Humanité, ils doivent être capables de n'être QUE vertu, de manière inconditionnelle et de manière naturelle. Si l'Être Humain est déjà l'Absolu en essence, auquel il reste la prise de conscience individuelle pour le devenir concrètement et en pleine conscience, il n'en est pas moins vrai que la corruptibilité humaine rend cette fonction absolument impossible à assumer sur le long terme par quiconque s'il n'est pas, non seulement une incarnation CONSCIENTE de l'Absolu, mais surtout l'incarnations de l'Absolu spécialement prévue pour assumer ces fonctions-là, précisément. Mais si le Couple Sacré représente le modèle parfaite reproductible, c'est pour faire en sorte que les Êtres Humains deviennent conforme à ce qu'est le Couple Sacré lui-même, individuellement et en tant que couple. Mais ça oblige aussi le Couple Sacré à ne JAMAIS stagner dans sa position et de toujours aller plus loin, lui aussi. Cela veut aussi dire que l'Humain a parfaitement la pleine capacité de se "Diviniser" lui-même et de devenir une pleine incarnation de l'Absolu, de la manière la plus naturelle qui soit, sans entrer pour autant dans un quelconque paradis, sans gagner un prix pour ses efforts en rapport, mais simplement par ce que c'est son destin naturel au final. Parce que l'Absolu est sa propre nature, laquelle reste à découvrir par l'Homme de manière factuelle.
Donc, pour le Couple Sacré, il ne s'agit pas de "régner" au sens où on l'entend habituellement, à savoir: profiter de tout quand la plupart ne peuvent profiter de rien, se sentir supérieur à tout le monde, devenir capricieux, laisser les autres fournir les efforts à sa place, et donner des ordres politiques stupides ou même dangereux pour autrui. Il s'agit pour lui de créer un modus vivendi planétaire où tous auront tout ce qui leur est nécessaire, de susciter le sens de l'effort chez le plus grand nombre possible d'individus pour qu'ils se dépassent eux-mêmes et entraînent dans leur propre sillage le reste de la civilisation planétaire à laquelle ils appartiennent et à l'évolution de laquelle ils collaborent concrètement et en conscience, et enfin, il revient au Couple Sacré de montrer cet exemple de grandeur et de vertu afin de prouver à la Terre entière et par l'exemple personnel, que la "perfection" de l'Absolu lui-même, lorsqu'il est incarné dans la nature humaine, peut parfaitement être reproduite par tout un chacun parce qu'il l'est déjà en essence, afin que tous mènent ce monde au-delà de tout ce qui aura été rêvé pour lui par l'Homme qui l'habite, en termes de splendeur, de grandeur, et de bonheur pour tous.

Cette alchimie-là, sacrée en toutes, n'est rendue possible que et uniquement que par la présence active et parfaitement égalitaire de la Reine aux côtés de son Roi, du Roi aux côtés de sa Reine. Et nous, nous sommes là afin de nous assurer que tout se passe bien pour toutes les consciences concernées, de l'Humain jusqu'au minéral, en réprimant avec la force qui sera éventuellement nécessaire, toute forme d'opposition qui entraverait la garantie de ces conditions de vie-là. Ce sera en effet une forme de dictature que les déviants dans l'âme n'apprécieront pas du tout: celle du droit et du devoir, imposé à tous, du bonheur pour tous dans la pleine liberté d'exprimer ce que chacun aura dans le coeur et dans l'esprit, sans que quiconque soit en mesure de l'en empêcher. C'est sans doute la raison pour laquelle la démocratie n'a non seulement jamais fonctionné, mais a donné naissance à la dictature bancaire et consumériste dans laquelle votre civilisation a été plongée: parce que le pouvoir donné au peuple n'a jamais accordé ses largesses qu'aux plus mal-intentionnés parmi le peuple, donc, à l'Ennemi lui-même, dissimulé dans le peuple. Maintenant, une fois le basculement effectué, ça ne pourra jamais plus se produire, se reproduire, de la manière dont ça s'est produit ou de n'importe quelle autre manière. Nous sommes là pour vous assurer ce droit inaliénable, vous assurer justice et protection, conseil si vous en réclamez de notre part, et le droit au bonheur selon votre entendement à condition que votre bonheur ne dépende pas du malheur des autres. Et notre discernement est absolu et sans faille.

Chacune d'entre nous est en notre Reine, comme elle est en chacune de nous aussi.


La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.

Hors ligne

Pied de page des forums